Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Arbitre national UNSS

 

Gabillaud Mathilde est depuis le 30 mars 2007,

 arbitre national UNSS

 

 

Elève  d'option EPS année 2006-2007

LIENS

Le canoë-kayak au lycée Bignon:

http://bignoncanoe.blogspot.com/2010/11/les-liens.html

Le cahier d'entrainement numérique:

http://cahierentrainementeps.blogspot.com/

Banque de ressources sur le Badminton , pour des élèves optionnaires ou  pour les mordus de l'activité

23 septembre 2005 5 23 /09 /septembre /2005 23:00
  • Service revers : flick ou court pour éviter l’attaque adverse. Obliger les adversaire à défendre (dégagé, lob ou amorti).
Il se fait au plus près de la ligne centrale et de la ligne de service pour anticiper un rush dès le retour de service. Ce placement  permet une plus grande précision des trajectoires et de viser les lignes.
  • Retour de service : il doit se faire le plus rapidement possible si le service le permet par une attaque décisive (smash, ou rush)
  • Jouer dans les zones de divorce : accélérer le jeu pendant les phases de replacement des 2 joueurs adverses, dans une zone imaginaire située entre les 2 joueurs.
  • Coordination des joueurs :

Il n’existe pas de règles absolues, mais des principes généraux.

En défense : être cote à cote ; en attaque avant arrière. La difficulté réside dans le changement de rôle attaquant/ défenseur.
 Le service  ou le  retour de service entraîne systématiquement un choix d’attaque ou de défense pour les 2 joueurs.
En principe chaque joueur est responsable de son demi terrain droit ou gauche. Si le joueur droit recule, pour intercepter un volant, l’autre joueur se positionne automatiquement dans la zone avant.
Dans le cas d’un jeu central, c’est le joueur coup droit qui est prioritaire pour reculer.
Dans le doubles mixtes, en général la fille est devant , le garçon derrière, pour des raisons évidente de puissance, le garçon rabat les volants en smash, tandis que la fille accélère le jeu au filet.
 
Techniques spécifiques aux  doubles
 
  1. L’attitude marquée raquette haute
  2. La flexion exagérée des 2 joueurs  en position d’attente
  3. Les déplacements plus courts mais plus rapides
  • Le smash est plus utilisé en double qu'en simple. En double, c'est un coup de grande importance car ce qui prime est le jeu de l'attaque, l'objectif étant de priver l'adversaire de temps par une trajectoire courte, une vitesse de volant importante et une frappe le plus tôt possible
  • L'amorti est moins utilisé en double


Repost 0
23 septembre 2005 5 23 /09 /septembre /2005 23:00

 REFERENTIEL BADMINTON DOUBLE    OPTION EPS                                 Session 2008/2009       

 
Compétences attendues

Principes d’élaboration de l’épreuve

Pour obtenir le gain de rencontres face à des équipes identifiés de niveau proche :

Niveau1 Réaliser un rôle adapté au projet d’équipe

Niveau 2 Réaliser un rôle adapté au projet d’équipe, en l’adaptant aux conditions du rapport de force

Niveau3

Réaliser un rôle adapté au projet d’équipe, qui démontre un niveau de performance et de coordination supérieur quant aux choix réalisés
Les candidats sont regroupés en poules de 3 équipes de double au minimum de niveau homogène entre double et au sein de chaque double, mixtes par genre (filles et garçons) ou non. Dans chaque poule chaque équipe de candidats dispute au moins deux rencontres.
Une rencontre se joue en deux sets gagnants de 15 points en tie-break (2 points d'écart jusqu'à 21pts)Les candidats arbitreront les matchs
à tour de rôle.
 
POINTS A AFFECTER
ELEMENTS A EVALUER

DEGRE D’ACQUISITION DU NIVEAU 1

DEGRE D’ACQUISITION DU NIVEAU 2 minimum exigible

DEGRE D’ACQUISITION DU NIVEAU 3

05/20

Volume et rythme du jeu

La surface visée à l’occasion des services et des dégagements concerne le fond et les côtés du terrain adverse.
Dans l’échange, le candidat place le volant en profondeur et surtout latéralement pour déplacer les adversaires.
Les amortis et les contre amortis sont rarement utilisés. La fréquence de l’échange est rapide.
 Le terrain adverse est utilisé dans sa
totalité. Les amortis et contre-amortis sont tentés. La fréquence de l'échange est rapide mais aussi variée.
« Les zones de divorce » sont recherchées.
Le gain du point est envisagé sur plusieurs échanges.
Le service est inclus dans la construction du point.
 
 
Le schéma tactique est préparé à partir du service ou du retour de service. Chaque joueur est performant  utilisant toutes les opportunités pour accélérer le jeu en vue d’obtenir la rupture. Rushs, drives et smashs sont prédominants.
Le service cherche la déstabilisation.
 
 
05/20
Gestion de l’espace de jeu du coté de son ½ terrain
 
 
 
 
Le candidat adopte des positions tactiques (droite/gauche ou avant/arrière) et modifie rarement ces positions au cours de l’échange.
Le candidat gène parfois son coéquipier.
 
 
 
Les déplacements sont rapides et
Equilibrés et coordonnés en prenant en compte la situation dans le rapport de force (dominant : avant/arrière et dominé : droite/gauche).
Ces positions évoluent dans l’échange en même temps que le rapport de force.
Les déplacements et replacements
sont propres au badminton : rapides,
efficaces, ils s’enchaînent dans les changements de position .Les 2 candidats évoluent selon un schéma organisé démontrant une coordination
efficace.
05/20

Gain des rencontres

 A l'issue de l'épreuve les candidats sont classés en fonction de leur appartenance à une poule, de leur classement dans la poule et éventuellement des différents scores. Des rencontres inter-poules peuvent être envisagées pour affiner ce classement(garçons/filles) qui sert de critère pour cette portion de note. Une fois le classement de l’équipe pris en compte, la note de l’équipe sera pondérée pour chacun des deux candidats en fonction de sa contribution au résultat de l’équipe.
Duel durant lequel le joueur cherche à rompre l’échange.
Duel dont le gain de l’échange est le fruit de la construction du point
05/20

Entretien

1 point
1 point
1 point
1 point

1 point

 
Aspects réglementaires et historiques : règlement, double, Tournois,….
Aspects techniques : la technique des différents coups et des déplacements ….
Aspects collectifs : rôle de chacun dans les différents doubles (G/F/Mixtes) – placements en double…
La préparation physique : l'entraînement d'un joueur régional. Exercices pour développer la vitesse…
Analyse de sa prestation : efficacité des stratégies mises en place lors des prestations réalisées .
 
Document Eric Ruiz Lycée Bignon 21/3/2009
  
 
 
Repost 0
23 septembre 2005 5 23 /09 /septembre /2005 23:00
En France,ils sont semblables au Tennis. Chaque catégories (benjamins, minimes, cadets, juniors...) possèdent un classement désigné par une lettre ou un chiffre, de A à F, puis les non classés (NC).
Chaque catégorie se dégroupe ensuite en 2 sous catégories, par exemple les B1 et B2, le meilleur étant le B1.
Les joueurs classés « A » sont les meilleurs en France et les joueurs classés F sont ceux qui étaient NC auparavant. Petite exception, la catégorie A se subdivise en plusieurs sous catégories: A-2(les internationaux) A-1, A0, A1, A2
Les classements évoluent en fonction des points que l'on marque, lorsqu'on bat un adversaire meilleur que soit ( exemple un B2 bat un B1) mais attention, on perd des points en cas d'échec sur un adversaire moins bon. A la fin de la saison sportive , tout est additionné pour établir un éventuel nouveau classement.

Le classement dépend d'un nombre de points comptabilisés en fonction des victoires ou des défaites. Le calcul est assez complexe et le classement du joueur est réévalué en septembre et en février sur la base des matchs joués lors des 12 derniers mois.

A l'entame de la saison 2006/2007, un nouveau classement sera mis en place : en haut, les 50 meilleurs joueurs français seront dans la catégorie « Elite ». Les autres seront dans la catégorie A. Les niveaux E et F sont supprimés. Il n'y aura donc plus que 4 catégories A, B, C et D comptant chacune 4 sous-catégories (ex. : C1, C2, C3, C4). Pour les débutants, il existera toujours la catégorie non classés « NC ».

Les joueurs classés « Top » sont les meilleurs . Petite exception, la catégorie Top se divise en plusieurs sous catégories : top5 , top 10, top 20 , top 50

Repost 0
23 septembre 2005 5 23 /09 /septembre /2005 23:00
La première Uber Cup a eu lieu à Lytham St Annes dans le Lancashire en Angleterre en 1957. Son principe est le même que la Thomas Cup sauf qu’elle est pour les femmes. Le premier trophée a été remis par Mrs H.S Uber, fondateur des premières compétitions féminines. Cette compétition a été programmée tous les 3 ans depuis 1984. A partir de 1986 le tournoi est tous les 2 ans. Seulement 4 pays ont remporté l’UBER CUP : les USA, le Japon, la Chine et l’Indonésie.

Total de victoires

Chine: 9
Japon: 5
Indonesie: 3
Chine : 3

Palmares

Dans l’ordre : année ; pays vainqueur ; finaliste ; score ; lieu
1957 USA vs Danemark 6-1 St Annes
1960 USA vs Danemark 5-2 Phil
1963 USA vs Angleterre 4-3 Wilming
1966 Japon vs USA 5-2 Wellington
1969 Japon vs Indonesie 6-1 Tokyo
1972 Japon vs Indonesie 6-1 Tokyo
1975 Indonesie vs Japon 5-2 Jakarta
1978 Japon vs Indonesie 5-2 Auckland
1981 Japon vs Indonesie 6-3 Tokyo
1984 Chine vs Angleterre 5-0 Kuala Lumpur
1986 Chine vs Indonesie 3-2 Jakarta
1988 Chine vs Coréé du sud 5-0 Kuala Lumpur
1990 Chine vs Coréé du sud 3-2 Tokyo
1992 Chine vs Coréé du sud 3-2 Kuala Lumpur
1994 Indonesie vs Chine 3-2 Jakarta
1996 Indonesie vs Chine 4-1 Hongkong
1998 Chine vs Indonesie 4-1 Hongkong
2000 Chine vs Danemark 3-0 Kuala Lumpur
2002 Chine vs Coréé 3-1 Guang Zhou
2004 Chine vs Coréé du sud 3-1 Senayan
Repost 0
23 septembre 2005 5 23 /09 /septembre /2005 23:00
La Coupe Thomas (ou Thomas Cup) existe depuis 1949. Elle tient son nom de SirGeorge Thomas, président fondateur de l'IBF.
La première Coupe a eu lieu à Preston au Queen’s hall en février 1949 et a été remporté par la Malaisie. Depuis 1984, la compétition a lieu tous les deux ans et se joue en 9 matchs sur deux jours.
Depuis 1949, la coupe a toujours été remportée par un pays d'Asie.

Total de victoires

Indonésie : 12
Malaisie : 5
Chine : 4

Palmarès

Dans l’ordre : année ; pays vainqueur ; finaliste ; score ; lieu
1949 Malaisie vs Danemark 8-1 Preston;
1952 Malaisie vs États-Unis 7-2 Singapour
1955 Malaisie vs Danemark 8-1 Singapour
1958 Indonésie vs Malaisie 6-3 Singapour
1961 Indonésie vs Thaïlande 6-3 Jakarta
1964 Indonésie vs Danemark 5-4 Tokyo
1967 Malaisie vs Indonésie 6-3 Jakarta
1970 Indonésie vs Malaisie 7-2 Kuala Lumpur
1973 Indonésie vs Danemark 8-1 Jakarta
1976 Indonésie vs Malaisie 9-0 Bangkok
1979 Indonésie vs Danemark 9-0 Jakarta
1982 Chine vs Indonésie 5-4 Londres
1984 Indonésie vs Chine 3-2 Kuala Lumpur
1986 Chine vs Indonésie 3-2 Jakarta
1988 Chine vs Malaisie 4-1 Kuala Lumpur
1990 Chine vs Malaisie 4-1 Tokyo
1992 Malaisie vs Indonésie 3-2 Kuala Lumpur
1994 Indonésie vs Malaisie 3-0 Jakarta
1996 Indonésie vs Danemark 5-0 Hong Kong
1998 Indonésie vs Malaisie 3-2 Hong Kong
2000 Indonésie vs Chine 3-0 Kuala Lumpur
2002 Indonésie vs Malaisie 3-2 Guang Zhou
2004 Chine vs Danemark 3-1 Senayan
Repost 0
23 septembre 2005 5 23 /09 /septembre /2005 23:00

 

Du nom de Dick Surdinam, fondateur et ancien président de la fédération Indonésienne.C'est un tournoi majeur, sanctionné par l'IBF ( International Badminton Fédération) C’est la coupe pour les équipes mixtes et les simples. Ce tournoi a lieu tous les 2 ans.
Le 15 mai 2005, avait lieu à Beijing, en Chine, la finale. Elle a vue la consécration de la Chine sur l'Indonésie.

Historique

Vainqueur 1989: Indonésie
Vainqueur 1991: Corée
Vainqueur 1993: Corée
Vainqueur 1995: Chine
Vainqueur 1997: Chine
Vainqueur 1999: Chine
Repost 0
23 septembre 2005 5 23 /09 /septembre /2005 23:00
Ils ont lieu tous les 2 ans.
Les 14e Championnats du monde de badminton se sont tenus du 18 août au 21 août 2005 à Anaheim en Californie (États-Unis).

Résultats

Simple Hommes
Or - Taufik Hidayat (Indonesie)
Argent - Lin Dan (Chine)
Bronze - Peter Gade (Danemark)
Bronze - Chong Wei Lee (Malaisie)
Simples Femmes
Or - Xie Xingfang (Chine)
Argent - Zhang Ning (Chine)
Bronze - Cheng Shao-Chieh (Chine Taipei)
Bronze - Xu Huaiwen (Allemagne)
Doubles Hommes
Or- Howard Bach / Tony Gunawan (USA)
Argent - Sigit Budiarto / Candra Wijaya (Indonesie)
Bronze - Yulianto Alven / Luluk Hadiyanto (Indonesie)
Bronze - Chong Ming Chan / Kien Keat Koo (Malaisie)
Doubles Dames
Or - Zhang Jiewen / Yang Wei (Chine)
Argent - Gao Ling / Huang Sui (Chine)
Bronze - Zhang Dan / Zhang Yawen (Chine)
Bronze - Hyo Jung Lee / Kyung Won Lee (Corée du Sud)
Doubles Mixtes
Or - Nova Widianto / Lilyana Natsir (Indonesie)
Argent - Xie Zhongbo / Zhang Yawen (Chine)
Bronze - Sudket Prapakamol / Saralee Thungthongkam (Thailande)
Bronze - Daniel A. Shirley / Sara Runesten-Petersen (Nouvelle Zélande)
Repost 0
23 septembre 2005 5 23 /09 /septembre /2005 23:00

 

L'Open Yonnex du Japon le 5 avril 2005

 C'est un des grands tournois internationaux  qui constituent le "World Grand Prix Séries".

Repost 0
23 septembre 2005 5 23 /09 /septembre /2005 23:00
Les tournois majeurs sanctionnés par l'I.B.F ( International Badminton Federation) sont les championnats du monde masculin par équipes (Thomas Cup), féminin par équipes ( Uber Cup), de simple, de double mixte ( Surdinam Cup) et le World Grand Prix Finals. Les grands tournois internationaux constituent le World Grand Prix Séries. Les joueurs gagnent des points en y participants.Les meilleurs sont invités à la finale en fin d'année. Les 3 plus prestigieux tournois au Monde, sont la Thomas Cup l'Uber Cup, et bien sur les championnats du Monde
Repost 0
23 septembre 2005 5 23 /09 /septembre /2005 23:00

L'Open de France de badminton, né en 1986 est devenu au fil des ans un des rendez-vous annuels incoutournables de ce sport. Sur quatre jours, les meilleurs spécialistes mondiaux viennent s'affronter sur les terrains de la Halle Carpentier, une enceinte de 4800 places au cœur du XIIIe arrondissement de Paris. Pi Hongyan , la française a été vainqueur du simple Dames à l'Open de France 2004.
Repost 0